samedi 24 mars 2018

Portrait de Kim, dit Kim M

Asian Touch, part 1 : Portrait de Kim Trinh Thieu, alias Kim M !





Ton travail chez HP/ Qui es-tu?
Je travaille chez HP France  en tant que Directeur Général Adjoint.

A quelle(s) éditions de la CdC as-tu participé ?
C'est ma deuxième participation. J'ai eu le plaisir de participer à l'édition de l'année passée.

Qu’est-ce qui t’a amené à vouloir participer / recommencer?
L'incroyable aventure de l'année passée et cette ambiance toute particulière. C'est une expérience exceptionnelle, au sein d'un collectif engagé, porté par des valeurs fortes de solidarité, de challenges et d'humanisme. J'ai pu le découvrir l'année passée mais je souhaite le revivre aux côtés des greffés, des autres autres coureurs et équipes, mais aussi avec l'ensemble des bénévoles.

Qu’est-ce que ça représente pour toi ?
C’est bien sûr un défi sportif mais c’est surtout une expérience de vie pour promouvoir la vie.
L’équipe est composée de personnes très différentes : de deux entreprises (Hewlett Packard Enterprise ou HP), de tous âges, de toute la France et chacun avec son histoire et les raisons de sa motivation. Mais ces individualités s’effacent au profit d’un collectif. Tous se retrouvent dans des valeurs communes et c'est ce qui rend cette course magique.





Qu’est-ce qui te fait peur, qu’est-ce que tu as hâte de voir/faire dans la course?
J'ai hâte de retrouver cette ambiance, cette bonne humeur, ce partage. Hâte de revoir les équipes, les bénévoles et les greffés. 
Pour l'avoir vécu l'année passée, ce qui me fait peur, c'est le trop plein d'émotion et le manque de cette ambiance unique dans les jours qui suivent la course..

Ton rôle dans l’équipe ?
Je suis un des coureurs. Donc mon rôle, c’est de courir avec le sourire !

Le don d’organe, c’est quoi pour toi ?
C’est un choix personnel. On peut y adhérer ou non. Pour moi, l’important c’est de s’y intéresser, d’en parler avec ses proches et comprendre que ça permet à tous de sauver des vies.

Un mot sur l’équipe HPE/HPI ?
C’est une grande famille. Et quand je dis ça, je pense non seulement à l’équipe de cette édition 2018 mais aussi à tous ceux qui ont participé depuis maintenant 15 ans. C’est incroyable les liens qui se créent en si peu de temps. 

Que feras tu après cette course particulière et forte émotionnellement ?
Je pense que l'histoire ne s'arrêtera pas là ! Ce qui est sûr c'est que je soutiendrai les futurs participants des prochaines éditions mais peut-être que je serai encore présent en tant que bénévole ou supporter du bord de route !

Quel est ton slogan dans la vie ?
Ce n’est pas vraiment un slogan, mais plutôt une devise : « Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait ! »



Aucun commentaire:

Publier un commentaire